19-11-2017
 
 
SOMMAIRE

ALLER SANS RETOUR ?

Le nombre de consommateurs de stupéfiants est en hausse marquée à l'échelle de la planète et soutient l'expansion d'un marché colossal de plus de 320 milliards de dollars américains, « très difficile » à combattre, constate l'Organisation des Nations Unies. Dans son rapport annuel 2005, le Bureau des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC) souligne que 200 millions de personnes, soit 5 % de la population mondiale âgée de 15 à 64 ans, a consommé au moins une fois des stupéfiants dans l'année. Il s'agit d'une augmentation de 15 millions de personnes en un an selon l'ONU, qui attribue la plus grande part de cette hausse de 8 % au cannabis. Pas moins de 160 millions de personnes ont fait usage de ce stupéfiant.

Les opiacés, incluant l'héroïne, atteignent 16 millions de consommateurs, tandis que la cocaïne frappe 14 millions de personnes. Seul le nombre d'usagers de drogues de synthèse (méthamphétamines, amphétamines et ecstasy) a reculé pour s'établir à 26 millions, reflétant notamment la baisse de popularité de l'ecstasy en Amérique du Nord.

Près de 44 % des pays interrogés pour les fins du rapport estiment que la consommation était « en hausse modérée » ou « en forte hausse » alors que 19 % parlent d'une baisse.

L'UNODC souligne que le nombre de consommateurs de ces stupéfiants illicites demeure sensiblement plus faible que celui des « substances psychoactives licites » puisque près de 30 % de la population mondiale de 15 à 64 ans utilise du tabac et près de la moitié consomme de l'alcool. C'est au cannabis que revient la part du lion du « marché » des stupéfiants - 142 milliards $ US. Les productions de cocaïne, d'opiacés et de drogues de synthèse ont une valeur correspondante de 71, 65 et 44 milliards $ US, pour un total de 322 milliards $ US. Ce montant, souligne l'ONU, est « plus élevé que le PNB individuel de 88 % des pays de la planète » et équivaut à près des trois quarts du PNB total des pays de l'Afrique subsaharienne.

(La Presse)

 
Accueil Copyright S'abonner Nous contacter