26-09-2017
 
 
SOMMAIRE

L'INFATIGABLE GOD-TROTTER (EXTRAIT)

Procurez-vous le reportage complet et ses explications en vous abonnant à En Quête.

130 pays, 29 fois le tour du globe : Jean Paul II a bel et bien été au bout du monde...

Jean Paul II a été par excellence un pape missionnaire. Avec l'ampleur qu'ont pu donner les médias à son ministère, on peut le considérer comme le plus grand évangélisateur de tous les temps. Aucun homme n'a été aussi connu pendant plus d'un quart de siècle.

Comme successeur de Pierre, il a été l'apôtre de Rome en visitant 308 des 333 paroisses de la Cité éternelle. Mais Jean-Paul II a aussi souvent évoqué saint Paul, l'apôtre des Nations, pour faire saisir la portée de son ministère itinérant qui lui a fait visiter des centaines de villes dans le monde. Paul VI avait déjà ouvert la voie en réalisant les premiers voyages pontificaux inter-continentaux. Jean-Paul II s'y engouffre, allant au bout de ses possibilités. Il parcourt un million de km, l'équivalent de 29 fois le tour du globe ou de huit fois la distance de la terre à la lune ; Il visite 130 pays en 104 voyages apostoliques, 620 villes. Certains le taquinaient : « Essayez donc de passer de temps en temps à Rome, entre deux vols ! » S'il n'y avait eu son devoir d'État au Vatican, avec toutes les contraintes que l'on sait, il aurait été bien plus souvent sur les routes.

Une des grandes souffrances de sa vie : devoir si souvent décliner des invitations, parfois importantes. L'un de ses plus grands renoncements: devoir ralentir le rythme les dernières années de sa vie, à cause de sa santé déclinante. Encore que... même alors, il ira jusqu'au bout de ses forces, visitant le Kazakhstan, la Georgie, la Slovaquie, l'Espagne, la Bulgarie, la Suisse, jusqu'à son ultime pèlerinage à Lourdes, alors que c'est humainement de la folie. Un fait typique : après les Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ) de Toronto, malgré les conseils de son entourage, il tient absolument à aller à Mexico et au Salvador. Il ne renonce qu'à New York où il voulait prier à l'emplacement des deux tours,... juste avant son neuvième pèlerinage en Pologne ! Il a fallu vraiment qu'il soit terrassé par la maladie pour ne plus bouger pendant les derniers mois, si ce n'est pour se rendre à la clinique Gemelli...

Intense préparation

Partir à la légère ? Jamais ! Préparer et se préparer, des mois à l'avance.

Jean-Paul II se donne une peine énorme. Pendant un de ses voyages aux États-Unis, il fait 55 discours en une semaine. Chaque intervention est complètement différente des autres mais l'ensemble forme un tout. Idem au Canada, où il prend chaque jour un thème différent de l'Atlantique au Pacifique - aux jeunes, au corps diplomatique, aux chrétiens d'autres confessions, aux hommes et aux femmes politiques, aux prêtres, aux religieuses.

Les langues qu'il ne comprend pas, il veut les connaître un petit peu, pour prononcer quelques phrases. Je connais un prêtre indien qui a été convoqué pour lui donner dix leçons d'un des huit dialectes qu'il devait parler en Inde. Après le déjeuner, le Pape met la cassette de la messe dans ces langues pour se pénétrer de la prononciation et des accents. Un travail inimaginable pour chacun de ses voyages.

En route, le God-trotter épuise son entourage. Mai 1979, premier voyage en Afrique : gigantesque tournée au Congo-RDC (ex-Zaïre), au Congo-Brazza, au Kenya, au Ghana. À la fin du voyage, le groupe de journalistes et sa suite ne sont plus capables de suivre le rythme. Le dernier jour, il lance à une équipe de télé allemande : « Alors les gars, toujours en vie ? » Et à ses collègues de la curie : « Ne vous en faites pas, pour changer, nous passerons Noël dans la neige à Terminillo », une célèbre station de ski des Abruzzes !

Rien ne lui fait peur, rien ne l'arrête, rien ne le retient. Pas une difficulté, pas un problème, pas un risque. Les lieux les plus dangereux, les contextes les plus délicats, les situations les plus critiques, il les affronte, face à face. Il va sur place. Tête baissée ? Tête lucide plutôt, et cœur embrasé. On le dirait sûr de lui, mais non ! Sûr de Dieu, lui qui l'envoie, le délègue, l'inspire et le soutient.

La Russie menace d'envahir la Pologne ? Il gronde : « Si l'armée soviétique met en œuvre son offensive, je me rends en Pologne et j'invite 100 000 Polonais avec moi sur les frontières menacées. Je vous assure qu'il suffirait d'élever 100 000 icônes de la Vierge devant la puissance des troupes soviétiques pour mettre un terme définitif à cette invasion. » (Radio Vatican, 22 mars 1981)

L'Angleterre et l'Argentine sont en guerre ? Il s'y précipite, un pays après l'autre, aussi bien reçu des deux côtés. Haïti gémit sous la botte de Duvalier ? Il se campe devant lui et lance&,nbsp;: « Il faut que ça change ! » Et voilà le changement déclenché ! Le régime du Soudan massacre les chrétiens du Sud ? Le voilà à Khartoum : « Cesse de détruire l'homme, c'est ton frère ! »

La mafia multiplie ses crimes ? Il vient à Palerme, au cœur de son fief, piquant la colère de Jésus : « Vous aurez à répondre du sang versé ! » Moscou l'empêche d'aller en Lituanie ? Il se rapproche de la frontière : « Ô Lituanie, j'entends ta voix, j'entends ton appel ! » Et il finit par y arriver : Vilnius l'acclame le 4 septembre 1993.

Toujours prêt aux imprévus : le président Vaclav Havel l'invite de façon impromptue à Prague ? Il s'y précipite. L'Albanie s'ouvre : il y fonce – depuis 50 ans, n'est–il pas attendu ? Beyrouth et Jérusalem : il y va aussi. Restaient Moscou, Hanoi, Pékin... C'était son rêve. Benoît XVI pourrait–il y aller ?

Sa famille, là où elle vit.

Mais pourquoi s'épuiser à parcourir le monde ? [...] ©EQm

Procurez-vous le reportage complet et ses explications en vous abonnant à En Quête.

©EQm
Daniel Ange
L.F. et P.P. ©EQm
St Pierre de Rome
et le Vatican.
L.F. et P.P. ©EQm
 

Père Daniel Ange
Auteur fécond au verbe enlevé, conférencier recherché, le père Daniel Ange parcourt le monde depuis des décennies pour exhorter les jeunes à oser la folie de l'Évangile. Moine, missionnaire en Afrique, il fonde l'école de foi Jeunesse Lumière en 1985. Son rayonnement est international.

 
 
Accueil Copyright S'abonner Nous contacter