19-11-2017
 
 
SOMMAIRE

FRANCE : POLLUTION ET SANTÉ

Les maladies d'aujourd'hui sont pour la plupart liées à la dégradation de notre environnement, plus particulièrement à la pollution chimique. Nos enfants sont en danger, et demain c'est l'ensemble de l'espèce humaine qui pourrait l'être si nous continuons de polluer notre environnement.

C'est ce que déclare sans aucun détour l'Appel de Paris, un cri d'alarme lancé en mai dernier à l'Unesco à l'occasion du colloque international « Cancer, environnement et société ». Des scientifiques et des personnalités de renom, dont les prix Nobel de santé François Jacob et Jean Dausset, Boutros Boutros-Ghali, les chercheurs Yves Coppens, Boris Cyrulnik, Albert Jacquard, Hubert Reeves, Nicolas Hulot et bien d'autres endossent le texte que leur a proposé le professeur Dominique Belpomme, un des grands cancérologues français, auteur du livre Ces maladies créées par l'Homme (Albin Michel, 2004).

En France, entre 1978 et 2000, le nombre de cancers a augmenté de 63 % en chiffres absolus – 35 % si l'on tient compte du vieillissement de la population.

Dans son excellent numéro d'été 2004, le magazine L'Écologiste rend largement compte des études qui établissent le lien direct entre pollution et dégradation de notre santé.

Ainsi, sur 100 000 substances chimiques disponibles sur le marché, on apprend que seules 140 d'entre elles font l'objet d'éva-luations exhaustives pour juger de leur toxicité – tout en continuant d'être commercialisées. Autrement dit, les effets sur la santé de 99 % des produits ne sont pas testés. Et on ne parle même pas des interactions possibles entre tous ces produits !

Dans le monde agricole, plus de 200 substances officiellement classées gravement toxiques sont toujours utilisées par les agriculteurs européens. Et plus de la moitié des fruits et légumes que nous consommons contiennent des résidus de pesticides, alors que la littérature scientifique établit depuis plus de trente ans des liens manifestes entre ces produits et des cas de cancers, d'infertilité, de malformations congénitales ou de troubles neurologiques.

(L.F. - l'Écologiste, www.ecologiste.org)

P.P. ©EQm
 
Accueil Copyright S'abonner Nous contacter