26-09-2017
 
 
SOMMAIRE

BILLET : ÉQUILIBRES

Un esprit sain dans un corps sain - mens sana in corpore sano : le vieux proverbe latin résume bien un des grands souhaits de l'Humanité. Bien vivre, une vie équilibrée où le corps puisse soutenir l'action et l'approfondissement de l'existence.

En quelques décennies, on a fait d'incroyables progrès pour alléger les questions de santé dans nos vies. En Occident, les maladies infectieuses ont connu de nets reculs. Les déséquilibres de notre monde font qu'elles sont encore aux premières loges de la souffrance humaine dans les pays du Sud. On meurt encore de la rougeole, de la tuberculose, de dysenterie, alors que les traitements pour guérir ces affections ne coûtent presque rien !

Bien sûr, la médecine de pointe requiert d'importants moyens. Mais comme le montrent nos reportages, il est fort possible de donner accès aux soins de santé aux plus pauvres à peu de frais, en osant partir des cultures, des plantes, des moyens dont disposent les peuples là où ils sont, pour maintenir leur corps en santé.

Ces récits, vous le verrez, montrent une fois encore l'incroyable force des moyens simples.

Nos modes actuels de production et de consommation génèrent à leur tour leurs maux-maladies cardiaques, cancers, diabète, des affections auxquelles même les pays pauvres sont confrontés. Mais en Occident, le mal le plus profond est peut-être devenu celui de l'âme. Nos vies s'allongent, et avec la durée se perd, parfois, le sens. En cette époque obsédée par la santé et le désir de rester jeune coûte que coûte, il est bon d'entendre la parole de Jean Vanier : pour qui sait se décentrer de lui-même, la vieillesse comme la fragilité découvrent d'inépuisables chemins d'Amour. ©EQm

L.F. ©EQm
Rédacteur en chef
 
Accueil Copyright S'abonner Nous contacter