19-11-2017
 
 
SOMMAIRE

DÉMOGRAPHIE : TROP PEU DE FILLES

Dans de nombreux pays, la pratique de l'avortement sélectif en faveur des garçons est à l'origine d'un déséquilibre démographique, rapporte le British Medical Journal, une revue médicale anglaise de référence qui a effectué à onze ans d'intervalle deux études sur le thème du déficit des femmes dans certaines sociétés.

En 1992, le Journal avait constaté qu'il manquait 100 millions de femmes dans le monde pour arriver à un équilibre de la population. En Chine, le déficit était de 44 millions, et de 37 millions en Inde. On a découvert alors que de nombreuses filles étaient tuées à la naissance ou très mal traitées. L'enquête menée en 2003 conclut que la situation est restée la même, mais les raisons de ce déficit ont changé. Le déséquilibre ne provient plus tant du manque de soins donnés aux filles que des avortements sélectifs effectués à très grande échelle à la suite de la généralisation de l'échographie.

En Afrique du Nord et dans de nombreux pays d'Asie, par contre, c'est plutôt la malnutrition et le manque de soins qui continuent de provoquer la mort de millions de filles et de femmes.

(L.F.)

©E.St Pierre
 
Accueil Copyright S'abonner Nous contacter