19-11-2017
 
 
SOMMAIRE

ÉTATS-UNIS - VOIR GROS

L'homme le plus riche du monde s'appelle Bill Gates et il est américain. Ses compatriotes sont les plus branchés de la planète mais dans dix ans, le marché sera saturé : 100% d'entre eux posséderont un ordinateur. Leur économie est la première au monde, comme leur produit intérieur brut, leurs Bourses, leurs banques, etc. L'Amérique est le premier vendeur et le premier acheteur de la planète.

La prospérité économique a tellement engraissé le pays que ses citoyens ont suivi le mouvement et détiennent aujourd'hui le privilège d'être le peuple le plus gros de la planète. On parle, en tout cas, d'une épidémie inégalée d'obésité. Dans Fat Land - How Americans Became The Fattest People In The World, Greg Critser rapporte que 26% des Américains sont obèses et 61% souffrent de surpoids.

« L'épidémie » provoque la mort prématurée de 300 000 personnes par an, tandis que les coûts des traitements s'élèvent à 100 milliards $US. Là aussi le marché sera bientôt saturé : au rythme où vont les choses, 100% des Américains auraient des problèmes de poids dans moins de 50 ans !

« Y a-t-il au monde un endroit où l'on peut manger aussi facilement pour pas cher une quantité monstrueuse de mauvaise nourriture ? » s'interroge le journaliste Matthew Engel sur le site du quotidien britannique The Guardian. L'immense majorité des enfants américains (96%) reconnaissent Ronald McDonald et mangent dans un de ses restaurants chaque semaine. Les portions servies dans les fast-food ont quintuplé depuis les années 1950. Les diététiciens accusent le sucre, le gras, l'inflation dans les portions et la mauvaise qualité nutritionnelle des repas, mais aussi les habitudes de vie sédentaire de l'Américain moyen. Dans un pays où il n'est même pas possible d'aller à l'épicerie à pied tellement le supermarché est loin des maisons et les quantités trop grosses - le lait se vend au gallon -, l'automobile est reine (General Motors, premier constructeur mondial) et l'activité physique réduite.

Tous les domaines sont concernés. La Federal Aviation Authority veut maintenant que les passagers des petits avions indiquent leur poids. En janvier, 21 personnes ont péri dans l'écrasement d'un appareil en Caroline du Nord. La FAA suspecte une surcharge pondérale d'origine humaine.

Le président G.W. Bush lui-même a exhorté ses concitoyens à délaisser les graisses au profit des fruits et légumes et à pratiquer une activité physique afin d'améliorer leur qualité de vie et de réduire les coûts de l'assurance santé.

Le Congrès américain a d'ailleurs adopté le 20 mars dernier une journée de jeûne... mais c'était pour soutenir les États-Unis engagés dans la guerre en Irak !

(Isabelle Masingue)

 
Accueil Copyright S'abonner Nous contacter