26-09-2017
 
 
SOMMAIRE

LE PARADOXE DU CAFÉ (EXTRAIT)

Lisez la version complète du texte dans notre magazine.

Que gagnent vraiment les producteurs du Mexique avec le café équitable ?

Zaragoza. Lorsque la saison de cueillette débute, la famille Lopez passe 12 heures par jour sur les cultures à cueillir, dépulper, laver, sécher et empaqueter le café. Les coyotes, des marchands qui vont de village en village, achètent les sacs de grains à des prix dérisoires. Transformateurs, exportateurs, importateurs, distributeurs, torréfacteurs, détaillants, la chaîne des intermédiaires est longue et ceux qui s'échinent le plus sur la terre reçoivent le moins. Un mundo injusto ! répète souvent Carlos Lopez qui travaille comme un forcené pour envoyer ses enfants à l'université.

Depuis que des coopératives se sont mises en place, la situation des producteurs s'est tout de même améliorée. Le village de la famille Lopez a adhéré à l'une d'elles via une des nombreuses organisations de base. Les Lopez n'avaient guère le choix : ou ils tentaient cette expérience ou ils migraient vers les villes du nord, voire les États-Unis, comme l'a déjà fait le tiers des habitants de Zaragoza.

C'est dans les années 1970 que les coopératives ont commencé à se développer. Avec l'appui des mouvements d'Église proches des pauvres ou celui de militants politiques, elles soutiennent les autochtones dans leur lutte pour reprendre le contrôle de la terre et affirmer leur identité. Dès les années 1980, plusieurs coopératives ont eu accès au réseau du commerce équitable, une ouverture qui leur a fait bénéficier de meilleurs prix.

Mais ni le commerce équitable, ni les coopératives n'offrent de solutions parfaites. Dans la coopérative des Lopez, par exemple, les rôles traditionnels - les autochtones produisent et les métis commercent - ne changent pas. Les producteurs sont relégués au travail de la terre alors que plusieurs pourraient s'investir dans la vente. [...] ©EQm

Lisez la version complète du texte dans notre magazine.

©M.-N.Roy
©M.-N.Roy
 
Accueil Copyright S'abonner Nous contacter