26-09-2017
 
 
SOMMAIRE

LES DERNIÈRES NOUVELLES : DE L'EAU SUR LA PLANÈNE MARS

Les échos du radar Marsis, de la sonde européenne Mars Express, permettent de distinguer la couche de glace du socle rocheux. Grâce aux « coupes virtuelles » des pôles ainsi réalisées, les scientifiques peuvent mesurer l'épaisseur de la couche de glace présente sur Mars. L'Agence Spatiale Européenne a ainsi annoncé en mars 2007 que la calotte polaire du pôle sud de la planète Mars atteint parfois 3.7 km de profondeur. Le pôle sud contiendrait ainsi un volume de 1.6 million de km3 d'eau, de quoi recouvrir la planète entière d'une mer de 11 mètres de profondeur ! Une coulée brillante, absente en 2001, à la base de la couche de glace est visible sur le cliché de 2005. Elle intrigue les scientifiques : serait-ce des sédiments déposés par un écoulement d'eau ? En effet, en général, une telle réflexion correspond à la présence d'eau sous forme liquide. Si ce phénomène existe à certains endroits sur la terre, les températures sous les pôles de Mars sont tellement froides que la présence d'eau liquide est improbable. Les adeptes de Mars sont friands des découvertes liées à l'eau sur Mars. Ils s'imaginent immédiatement une myriade de petits martiens. À défaut de petits bonhommes verts, ils se contentent de bactéries dont l'existence s'avère désormais envisageable.

 
Accueil Copyright S'abonner Nous contacter